Caroline & Sylvain

Caroline & Sylvain

Caroline & Sylvain … Aïe aïe aïe. Tout un voyage en un seul week end ! Tout d’abord, cette histoire se passe en deux actes. Le premier acte, et non plus des moindre, la cérémonie civile, le vendredi, veille du mariage. De principe, je me propose d’être présent pour l’union civile et d’y faire quelques photos. Le but n’étant pas de faire 2 reportages, mais simplement être dans la continuité avec le lendemain. Sauf que je ne connaissais pas encore C&S. Pour commencer, je suis allé voir les garçons. Très calme dans un premier temps, notre séance s’est terminé en bataille de polochons dans l’appartement préalablement loué. Ensuite je suis allé voir les filles, plus tranquilles, mais avec leurs lots de surprises et d’imprévus. Un peu plus tard tout le monde se rejoigna à la mairie. Et c’est au moment de l’entrée dans la salle, que j’ai compris l’affaire. Tous leurs proches en larmes. Et des larmes qui ont eu du mal à s’arrêter. J’ai rarement pu assisté à autant d’émotion au cours d’une célébration civile. Incroyable. Leur amour traversait chaque personne dans la pièce. Ils donnèrent le ton de ce qui allait se passait dans le week end. Un vendredi soir de guinguette sous une halle à foin et des discours enivrés. Puis le deuxième acte, un samedi parsemé de pluie mais explosif en couleurs. Aussi bien dans les champs que pendant le dîner. Bref, j’ai passé de merveilleux moments avec eux et leurs proches. Je ne les oublierai jamais.

 

C&S

 

 

 

 

 

Lieu de réception : Domaine de Malassise, Seine-et-marne (77).

Photographe Mariage Suresnes (92) : C&S.

« Caroline & Sylvain … Aïe aïe aïe. Tout un voyage en un seul week end ! Tout d’abord, cette histoire se passe en deux actes. Le premier acte, et non plus des moindre, la cérémonie civile, le vendredi, veille du mariage. De principe, je me propose d’être présent pour l’union civile et d’y faire quelques photos. Le but n’étant pas de faire 2 reportages, mais simplement être dans la continuité avec le lendemain. Sauf que je ne connaissais pas encore C&S. Pour commencer, je suis allé voir les garçons. Très calme dans un premier temps, notre séance s’est terminé en bataille de polochons dans l’appartement préalablement loué. Ensuite je suis allé voir les filles, plus tranquilles, mais avec leurs lots de surprises et d’imprévus. Un peu plus tard tout le monde se rejoigna à la mairie. Et c’est au moment de l’entrée dans la salle, que j’ai compris l’affaire. Tous leurs proches en larmes. Et des larmes qui ont eu du mal à s’arrêter. J’ai rarement pu assisté à autant d’émotion au cours d’une célébration civile. Incroyable. Leur amour traversait chaque personne dans la pièce. Ils donnèrent le ton de ce qui allait se passait dans le week end. Un vendredi soir de guinguette sous une halle à foin et des discours enivrés. Puis le deuxième acte, un samedi parsemé de pluie mais explosif en couleurs. Aussi bien dans les champs que pendant le dîner. Bref, j’ai passé de merveilleux moments avec eux et leurs proches. Je ne les oublierai jamais. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.